Un centre L.G.B.T. à Bordeaux : c'est quoi ?

(L.G.B.T.) = Lesbiennes, Gays, Bis et Trans

 

Un lieu à l’intersection de plusieurs réseaux :

 

 Réseau associatif L.G.B.T d’Aquitaine.

 

Le GIROFARD veut permettre aux différentes associations L.G.B.T de se rencontrer, de travailler ensemble et de faire des propositions. Il se doit d'être un espace dans lequel les associations L.G.B.T sans local puissent accueillir du public ou procéder à des réunions d’équipe. C'est également un lieu fédérateur d’initiatives et force de proposition qui contribue à faire avancer les droits des personnes L.G.B.T, en concertation avec les différents acteurs associatifs et institutionnels concernés. Le Girofard s'inscrit enfin dans un réseau d'écoute associatif.

 

Réseaux de lutte contre les discriminations en Aquitaine (réseau militant féministe, de lutte contre les discriminations, réseau d'éducation populaire…) :

 

A ce titre Le Girofard est déjà inscrit dans certains de ces réseaux et participe:

  • au COBADE, instance mise en place par la mairie de Bordeaux,

  • à la commission consultative de lutte contre les discriminations créée par le Conseil Régional.

Réseau Fédération des centres L.G.B.T. :



Le Girofard est adhérent de la Fédération des Centres L.G.B.T.de France depuis janvier 2008 .

 

Cette fédération a pour objet de "créer une solidarité entre les Centres L.G.B.T. de France et leurs Membres associés et de veiller à la Charte des Centres L.G.B.T de France" (article 2 des statuts). Il s'agit de rassembler les acteurs sociaux généralistes et de terrain du mouvement associatif L.G.B.T en France.

 

Les associations groupées dans la fédération veillent au respect d'une charte éthique, qui prévoit entre autres clauses une ouverture à toutes les personnes et le développement d'une politique de prévention active.

 

La Fédération des Centres L.G.B.T a été fondée le 12 décembre 1998. Elle rassemble 33 associations basées dans des villes de taille moyenne à grande, parmi lesquelles une dizaine gèrent un local associatif (voir carte de France p.25). Elle est dotée d'une Présidence tournante assurée par une association élue parmi les Membres Titulaires. Sa communication et ses stratégies sont définies par une Commission de Coordination, comprenant des personnes individuelles appartenant à ses Membres.

 

Un lieu de mixité et de diversité

 

Un centre L.G.B.T à Bordeaux, pour qui ?

 

Ce centre L.G.B.T est avant tout un lieu ouvert à tous et à toutes, LE lieu unique dans la cité où les personnes ne seront pas jugées en fonction de leurs préférences ni de leur identités sexuelles.

 

Fondé sur le principe de laïcité et de mixité, le centre L.G.B.T LE GIROFARD est un lieu apolitique. Il respecte la liberté d’opinion et les propos discriminatoires quelle que soit leur cible n’y seront pas tolérés.

 

Toutes les personnes ressentant des difficultés d’acceptation ou de dialogue face aux différentes orientations ou identités sexuelles ( sujet lui-même, parents, amis, professeurs…) seront également les bienvenues :

 

Ces personnes pourront trouver des informations, mais aussi échanger, confronter des points de vue et des expériences, ou encore recevoir une écoute si elles traversent des difficultés.

 

Un lieu d’échange

 

Echange de savoirs et d’informations :

 

En premier lieu, c'est un lieu d’information sur les droits de chacunE, que ce soit sur le plan juridique ou sur celui de la santé. Il s’agit en effet de permettre aux personnes L.G.B.T d’accéder à une meilleure connaissance de leurs droits et des ressources à utiliser pour répondre à leurs interrogations.

Un fonds documentaire diversifié pourra permettre à tous, d’avoir accès à une information complète afin de faciliter les activités de recherche universitaire sur les questions L.G.B.T. Rappelons que la diffusion d’information concernant la prévention est une des activités essentielles du centre L.G.B.T LE GIROFARD.

 

Echanges culturels et artistiques :

 

Des actions culturelles et artistiques pourront se constituer afin de favoriser lexpression des personnes L.G.B.T en développant par exemple des expositions, des concerts, des débats-conférences.

 

Un lieu d'accueil et de solidarité

 

Un lieu d’accueil, de convivialité et de rencontres.

Un accueil sans condition, gratuit, anonyme sera proposé dans un espace convivial ouvert dans les locaux du centre L.G.B.T. Un bar associatif offrira aux adhérents des occasions de discussions informelles, des temps de solidarité où chacun pourra venir se retrouver.

 

Un lieu d’écoute.

 

Une écoute pourra être réalisée par des bénévoles forméEs, en relais d’une permanence psychologique pour les situations nécessitant une prise en charge professionnelle.

 

Un lieu d’orientation en fonction des demandes spécifiques de chaque personne.

 

Un relais sera en effet assuré vers les structures ou associations compétentes, partenaires du Girofard, qui pourront apporter des réponses plus approfondies à chacunE selon sa situation.

 

Un lieu de visibilité où les personnes  L.G.B.T pourront se dire et agir .

 

Des temps de paroles pourront être organisés sur des thèmes tels que le coming-out, l’homoparentalité, l’homophobie au travail, dans la famille, à l’école, le PACS…ou en fonction des propositions émergentes au sein du Girofard. Ce lieu permettra une prise de conscience collective de l’existence de discriminations: les personnes pourraient échanger, agir et proposer des solutions.

Quels objectifs, quels buts et quels moyens pour le Girofard ?

 

7 Propositions :

 

1. Etre un lieu d’accueil, de rencontres et d’échange

 

Objectifs opérationnels :

 

Développer le lien social

Favoriser le mieux-être

Favoriser l’acceptation sociale de la diversité

Rompre l’isolement

 

Moyens :

 

  • un local

  • des ouvertures bénévoles quotidiennes (ou salariées)

  • la mise en place d’un bar associatif

  • l'animation d’espaces conviviaux

  • la mise à disposition d'un fond documentaire : magazines, ouvrages thématiques

  • l'organisation de soirées conviviales, de rencontres et d’échanges

 

2. Promouvoir la santé et le bien-être des personnes L.G.B.T.



Objectifs opérationnels :

 

Participer à la prévention du suicide

Informer les publics sur les questions de santé

Diffuser les documents relatifs aux IST et au SIDA

Mener des actions de prévention

Accompagner les personnes transgenres dans leur parcours médical

 

Moyens :

  • partenariat avec AIDES
  • orientation des publics en fonction de leur demande
  • coordination et animation des actions du GPS33 (Gay Prévention Sida)

3. Dénoncer toutes les discriminations

 

Objectifs opérationnels :

 

Accueillir et informer

Alerter les pouvoirs publics dans toute situation qui l'exigerait

Aider les personnes étrangères

 

Moyens :

 

  • permanences juridiques
  • capacité d' ester en justice
  • informer sur les instances étatiques comme la Halde
  • diffusion de documentations…

 

4. Participer à la prévention des agressions physiques

 

Objectifs opérationnels :

 

Diminuer le nombre des victimes L.G.B.T.

Accompagner les victimes d’agressions

Ester en justice

 

Moyens :

 

  • permanences juridiques

  • permanences psychologiques

  • actions de prévention et d’éducation (campagnes d’affichage, interventions)

  • partenariats associatifs

  • actions de visibilité

 

 

5. Développer des actions communes aux associations L.G.B.T d'Aquitaine

     

 

 

Objectifs opérationnels :

 

Créer un partenariat avec les associations

Mettre un espace à disposition des associations qui le souhaitent

Orienter le public

Favoriser les actions communes de visibilité

Faciliter l'émergence de projets collectifs

 

Moyens :

 

  • mise en place par un animateur de réunions mensuelles de coordination des actions et des projets
  • occupation régulière et continue des locaux par les associations
  • mise à disposition du public des coordonnées de chaque association
  • acquisition d'un équipement technique en plus du local
  • organisation de référentiels associatifs (banque de données)

 

6. Informer et promouvoir les droits des personnes L.G.B.T

 

Objectifs opérationnels :

 

Intervenir en milieu professionnel auprès des travailleurs sociaux, du personnel de l’éducation nationale, des animateurs…

Intervenir en milieu scolaire : favoriser l’éducation d’un public jeune en matière d'orientations et d'identités sexuelles et de lutte contre les discriminations.

 

Moyens :

 

  • partenariats associatifs
  • mise en place de modules de formation de professionnels du champs social
  • mise en place de modules d’intervention en milieu scolaire
  • permanences et soutien juridiques
  • mise en place de réunions mensuelles à thème

7. Promouvoir la culture L.G.B.T

 

Objectifs opérationnels :

 

Proposer des actions culturelles

Informer sur les actions culturelles

Favoriser la production d’artistes locaux

 

Moyens :

 

  • création d’un centre de documentation
  • création d’un partenariat avec les structures et lieux culturels de la région
  • organisation d'expositions, de conférences, de concerts, de soirées.