Réunion de la COPEC

 

Michel DELPUECH, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, a réuni la COmmission départementale pour la Promotion et l'Egalité des chances et de la Citoyenneté (COPEC*) afin de faire un bilan des mesures engagées en Gironde et développer de nouvelles actions, le mardi 28 janvier 2014 à la Préfecture de la Gironde.

 

La lutte contre le racisme et l'antisémitisme est une préoccupation essentielle du Gouvernement. Elle exige une action énergétique pour faire face aux actes ou propos incitant à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes, à raison de leur origine, de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée.

* La COPEC réunit les représentants de l’État, des collectivités locales, des organismes socio-professionnels, des associations, des représentants des communautés religieuses et des missions locales qui oeuvrent dans le domaine de la lutte contre les discriminations. Son rôle est de « définir des actions de prévention contre toute discrimination directe ou indirecte fondée notamment sur l'origine, le sexe, le handicap, l'orientation sexuelle ou l'appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation, une race ou une religion. ». Deux priorités lui sont assignées : l'insertion professionnelle et la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

_____________________________________________________________________________________________________________

Philippe DEVAUX représentait le Girofard à cette réunion. L'association  ne peut que déplorer la phrase du représentant de l'église catholique  " Nous organisons une réunion avec les homosexuels catholiques , ce n'est pas parce que nous sommes contre le mariage pour tous que nous ne faisons rien pour eux".

En effet, il nous parait important de rappeller qu'il sagit du mariage civil et non religieux : réaffirmer cette position dans une réunion contre toutes les discriminations est pour le moins déplacé !

Ne pas vouloir donner les mêmes droits à une partie des citoyens (les homosexuels) constitue de fait une discrimination.